Un voyage - une photo

Du 3 février 09:10 au 6 février 22:00

Les Sadhus (ou ascètes) en Inde

Les sâdhus (sadhu, « homme de bien, saint homme »), sont environ 7 millions entre l’Inde et le Népal. Le sādhu est celui qui a renoncé à la société (« détaché des biens de ce monde comme les feuilles le sont du lotus ») pour se consacrer à la libération de l’illusion (maya) et des mauvais actes, la moksha, l’arrêt du cycle des renaissances et la dissolution dans la divinité (qui peut être Shiva ou Vishnou selon les sectes), selon leurs dires. Par « renoncement de ce monde », ce n’est pas seulement le renoncement à ses plaisirs, mais c’est le rejet de toute attache à ce monde qui est recherché. Et en tant que renonçants, ils coupent tout lien avec leur famille, ne possèdent rien ou peu de choses, n’ont pas de toit..